Les subventions : cette chose qui semble trop souvent inaccessible !

Des idées reçues sur les subventions dans la musique, il en existe vraiment, vraiment beaucoup. Certain.e.s diront qu’elles ne sont accordées qu’aux majors – c’est faux – et que si tu ne fais pas de la pop ou de la chanson française, ton projet ne sera pas examiné en commission – ça aussi, c’est faux !

Ce qui est vrai par contre : c’est qu’il en existe beaucoup, et pour toutes les catégories d’artistes et de labels… pour peu qu’on regarde au bon endroit.

Mais comment savoir où chercher ?

Eh bien ne cherche plus : c’est là que je viens en aide !

J’ai parcouru tous les sites d’organismes de subventions majeurs dans l’industrie musicale – des organismes que j’ai d’ores et déjà sollicités pour la plupart – et j’ai rédigé pour vous la liste des subventions accessibles aux artistes indés que vous êtes, ou au label indé que vous avez monté pour soutenir votre projet & ceux d’autres artistes.

Ça m’intéresse !

Mais Cloé, comment j’en obtiens, des subventions ?

Je ne connais pas ton cas spécifique, mais ce que je sais, c’est qu’il existe des subventions accessibles à différents stades d’une carrière musicale, et qu’en fonction de l’avancée de ton projet – d’émergent à confirmé – des organismes sont là pour soutenir ton projet. Il est parfois difficile de s’y retrouver, et c’est pour ça que j’ai synthétisé et répertorié pour toi les informations que tu cherches.

Dans ce document, tu trouveras :

  • les noms des organismes qui financent des projets d’artistes et de labels indés
  • une catégorisation en trois temps : pour un projet se déroulant en France, pour un projet d’export à l’étranger… et des alternatives aux subventions si tu ne rentres pas (de suite) dans les critères
  • seules les subventions accessibles aux artistes & labels indés sont listées pour ne pas que tu te perdes et pour mieux comprendre ce à quoi tu peux prétendre
  • le détail des critères majeurs d’éligibilité pour chacune des subventions listées
  • quand c’est disponible, le montant maximum de l’aide demandée, car elle peut varier d’un projet et d’un organisme à l’autre (et pour te donner un ordre d’idée, cela tourne en moyenne entre 2.000 et 8.000€ par subvention)

Et tout ça pour la somme promotionnelle de 19€ – le guide passera à 29€ d’ici la fin du mois de janvier !

Je télécharge la liste des subventions !

Tu doutes encore ?

C’est normal : les subventions sont devenues plus difficiles à obtenir ces dernières années, notamment à cause de la pandémie. Les commissions étaient surchargées (je l’ai vécu, j’ai demandé des subventions en 2020 !) et les projets musicaux ont tendance à voir leur durée de vie baisser au cours du temps.

Cependant, et c’est en ça que le guide peut t’être utile à tout moment : tu auras toujours trois alternatives aux subventions – qui sont tout de même des aides financières ! – et qui pourront te soutenir à plusieurs étapes du développement de ta carrière d’artiste indépendant.e.

Et pour déblayer une idée reçue : non, tu n’as pas besoin d’avoir sorti plusieurs albums, fait des centaines de milliers de streams et être diffusé.e en radio pour être soutenu.e. Au contraire, le critère d’émergence est quasi systématiquement de mise (premier ou deuxième EP/album), et bien qu’il y ait quelques subventions qui se compte sur les doigts d’une main qui sont réservées aux artistes identifié.e.s sur la scène musicale, c’est la cohérence de ton dossier qui fait que tu es subventionné.e ou pas.

Je veux le guide

Et si tu as des questions ou tu ressens le besoin d’être accompagné sur une demande de subvention : je suis là pour ça.

J’ai demandé des subventions à la Sacem, à la SCPP, à la Spedidam, à l’Adami, au FCM et au Bureau Export (qui sont maintenant le CNM), ainsi que plusieurs autres dossiers relevant d’aides financières auprès de divers organismes. J’ai demandé ces subventions pour le projet de James BKS lorsque je travaillais pour sa société de production (Grown Kid) ainsi que pour Grown Kid elle-même, et je les ai toutes obtenues.

N’hésite donc pas à prendre contact avec moi par mail afin que l’on en discute – et si tu es artiste, on peut même prévoir une heure de consulting ensemble si jamais tu as d’autres questions plus globales quant au développement de ta carrière artistique. Professionnel.le.s, je ne vous oublie pas, je peux vous aider aussi si vous bloquez sur un point avec un.e artiste !

Contacte-moi

Envie d’apprendre encore plus ?

Je vois qu’on se ressemble ! Ça tombe bien, j’ai plein de choses à t’apprendre :

Ressource gratuite

La liste des plateformes de mises en relation entre professionnels & artistes

Je la veux !

Les articles du blog

Revenir à l’accueil